Les biscuits de la joie aux épices

Fabriquer des biscuits soi-même, non seulement c’est facile mais en plus c’est un plaisir de les partager avec les gens qu’on aime.

En les cuisinant nous-mêmes, on connaît les ingrédients et leurs origines. Dites adieu aux colorants, conservateurs, exhausteurs de goûts, sucres ajoutés en tous genres…

Quand en plus, ils sont aux épices et bons pour la santé… quelle aubaine ! Profitons-en.

LA JOIE !!!! Crédit photo : Marina del Castell

 

La recette des biscuits de la joie est particulière car elle provient d’une personne plus que mystérieuse…Hahaaaa!

Une recette millénaire

Pour commencer, je dois vous raconter une histoire.

Il y a bien longtemps, en 1098, naissait Hildegarde von Bingen (mais, quel nom dit ?!??!). Normal, on est en Allemagne (à l’époque ce n’était pas encore l’Allemagne évidemment) plus précisément à Bermersheim.

Cette petite fille fut placée par ses parents à l’âge de 8 ans dans un couvent de bénédictines.

Hildegarde reçoit une instruction catholique. Et, chose étrange, depuis ses trois ans, elle affirme recevoir des visions et entendre des voix. Au début, elle garde cela pour elle, sans doute effrayée par ce qui lui arrive. Puis elle se confie et sous l’insistance de certaines personnes de son entourage, elle commence à écrire et à consigner les “messages divins” qu’elle reçoit.

Ce qu’elle entend et voit concerne la musique, la nature, la linguistique, la cuisine, la médecine, la santé, les remèdes naturels, la physique,…

Elle est ainsi, de son temps, considérée comme une guérisseuse, grâce aux remèdes qu’elle fournit.

Aujourd’hui, on lui attribue parfois le titre de “mère de la phytothérapie” grâce aux écrits qu’elle a laissés derrière elle.

Un traité sur les épices au Xème siècle?

Hildegarde a écrit plusieurs livres.

Elle a tout de même eu des intuitions assez impressionnantes sur la rotation du soleil, sur le sang qui circule dans le corps, sur des remèdes naturels, entre autres.

Elle a aussi, et c’est là que je veux en arriver – écrit des choses surprenantes sur certaines épices, notamment dans son livre sur les subtilités des créatures divines qu’on peut lire aujourd’hui en français.


Hildegarde dira: “Il n’y a pas de maladies mais des hommes malades et ces hommes sont intégrés dans un univers qui de même qu’il participe à leur malheur, doit aussi prendre sa part dans la guérison; ils doivent être soignés dans leur totalité, corps et âme, et, même si la nature peut et doit venir à leur aide, c’est bien souvent dans leur propre sagesse, leur modération, leur maîtrise d’eux-mêmes, qu’ils trouveront les forces qui soutiendront le processus de guérison“.

Aujourd’hui, on dira que le patient est acteur de sa guérison.

Elle dira aussi que la nature nous permet de guérir, que les plantes ont des “tempéraments” (sec/humide, chaud/froid), qu’elles ont une force vitale qui en tant que remèdes naturels, jouent un rôle important dans un processus de guérison.

« Hildegarde n’a pas décrit les aliments en fonction de leur teneur en calories et en vitamines, mais en fonction de leurs vertus curatives (principe de subtilité), de sorte qu’on ne fera pas de différence entre un aliment et un remède » affirme le Dr Wighard Strehlow dans son ouvrage “l’art de guérir par l’alimentation selon Hildegarde de Bingen”.

 A propos de la cannelle

La cannelle est très chaude et a beaucoup d’énergiques propriétés. Elle a en elle une certaine humidité, mais sa chaleur est si forte qu’elle fait disparaître l’humidité et celui qui en mange souvent fait disparaître en lui les humeurs mauvaises et fait naître les bonnes.

Aujourd’hui, on dira que la cannelle nous réchauffe, aide à la digestion, équilibre la glycémie, calme la toux, a des capacités anti-oxydantes, lutte contre le vieillissement (et bien sur, on parle de la bonne cannelle de Ceylan).

Et les biscuits de la joie?

La santé n’est pas une absence de maladie, c’est une fontaine de jouvence, une surabondance de vie, l’aptitude au bonheur.

Dans ces mots à elle, Hildegarde définit des recettes pour une alimentation DE LA JOIE.

Elle nous donne entre autres cette recette de biscuits, dans laquelle elle couple les effets de la cannelle avec ceux de la noix de muscade et des clous de girofle.

Cette préparation adoucit l’amertume du corps et de l’esprit, ouvre le coeur, aiguise les sens émoussés, rend l’âme joyeuse, purifie les sens, diminue les humeurs nocives, apporte du bon suc au sang et fortifie. 

Voici la recette ci-dessous de ces gâteaux de la joie.

Les biscuits de la joie aux épices

Type de plat: Biscuits
Cuisine: épicée
Keyword: Biscuits, épices
Préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 12 minutes
Temps total: 27 minutes
Portions: 30 biscuits
Auteur: Catherine du blog Epices Santé

Une préparation simple pour des biscuits joyeux ! Avec de la cannelle, de la noix de muscade et du clou de girofle. 

Imprimer

Ingrédients

  • 500 gr farine d’épeautre bio
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 3 gr sel
  • 180 gr beurre
  • 140 gr sucre de canne
  • 70 gr sirop d'érable (ou du miel, mais la recette préconise de le chauffer, ce qui n'est pas idéal)

Instructions

  1. Préchauffer le four à 180°

  2. Faire fondre doucement le beurre

  3. Mélanger au beurre le sirop d'érable, le sucre, les jaunes d’oeufs, le sel et les épices finement broyées.


  4. Passer la farine au tamis. Incorporer au reste de la pâte et pétrir

  5. Étaler la pâte sur un plan fariné en gardant de l'épaisseur de quelques millimètres et y découper les biscuits à l’emporte pièce. 

  6. Cuire sur une plaque revêtue de papier sulfurisé 10 à 12 mn en surveillant bien afin de ne pas trop les cuire. 

  7. Sortir les biscuits encore légèrement mous. Ils durcissent en refroidissant.

  8. Dégustez JOYEUSEMENT

Notes

Une recette du blog Epices Santé www.epices-sante.com

Alors, qu’on y croit ou pas, l’essentiel c’est que ces biscuits sont délicieux et savoureux…

Quelle joie! 😉

 

Et vous, avez-vous des recettes qui vous mettent en joie?

Partagez-les dans les commentaires ci-dessous, merci.

Partageons joyeusement
  •  
  •  
  • 7
  •  
    7
    Partages
  •  
    7
    Partages
  •  
  • 7
  •  

5 commentaires sur “Les biscuits de la joie aux épices”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.